Construction de la sexualité & transmission

Construction de la sexualité et transmission, de la petite fille… à la femme épanouie. Comment se déroule le processus et la transmission au fil des années?

Comment se construit la sexualité chez la petite fille ?

La sexualité, ce concept qui nous suit tout au long de notre vie, à travers les âges, qui nourrit nos relations à l’autre, notre relation à notre corps, qui anime notre couple… se construit dès la petite enfance.

La petite fille explore et se découvre. Elle observe ses parents et sa famille et commence à s’imprégner de leur relation envers leur propre sexualité. Un foyer à l’aise avec la nudité et leur corps ? ou au contraire pudique, pour qui le sexe est « sale », qu’il faut le cacher?

A 3-4 ans, c’est l’âge où il est bon d’expliquer la sexualité à l’enfant, de mettre des mots, afin qu’il/elle puisse se construire une représentation claire.

Pour le petit garçon c’est plus facile car à intégrer car son appareil génital est visible, à l’extérieur. Pour la petite fille, c’est plus subtil, car c’est en majorité à l’intérieur, dans son petit bassin. Dans tous les cas, il suffit d’expliquer simplement qu’ils ont un sexe qui fait partie d’eux et qui leur donnera du plaisir quand ils seront plus grands.

L’enfant intègre alors pleinement cette connexion à cette partie de leur corps et vivra une relation plus saine à sa sexualité plus tard.

Et s’il y a manque de transmission de la sexualité?

Dans la réalité, beaucoup de femmes se sentent coupées de leurs ressentis, de leur petit bassin, de leur désir. Elles ne ressentent rien. Leur bassin est vide, inhabité. Ou bien elles ont peur. Ou elles n’ont tout simplement pas envie de relations intimes.

C’est que le concept n’a pas été expliqué dans l’enfance et a laissé des vides. Ou que la petite fille s’est imprégnée des non-dits, des croyances que c’est interdit / sale / tabou. Elle a intégré ce qu’elle a entendu des femmes de sa famille, de leurs peurs, ou de leur rejet de l’homme, ou tout simplement de leur ignorance…

Car les non-dits et les vides vont se remplir des projections et schémas que la petite fille perçoit, qu’ils soient bons ou mauvais.

Pourquoi est-il important de toujours verbaliser la sexualité?

Si on transmet et que l’on met des mots, elle peut alors intégrer, trouver sa sécurité, se connecter à son corps dans son entièreté, sans projections extérieures négatives.

Mais si on ne peut pas transmettre des schémas positifs à sa fille, que ce soit par pudeur, ou simplement par non connaissance… On peut le dire. Tout simplement. « Ma fille, tu as un sexe de femme qui fait partie de ton corps et une sexualité à découvrir, mais je ne suis pas en capacité de te transmettre ces connaissances car on ne me les a pas transmises. Mais sache que tu es libre d’être pleinement femme et de découvrir cette partie de toi ».

Cela lui permettra de s’apaiser dans sa quête de réponses. De mettre en lumière les faces cachées. De conscientiser et libérer. Pour plus tard être libre de vivre sa future vie de femme.

Afin que la femme qu’elle va devenir puisse vivre sa vie pleinement. Savoir qui elle est et ce qui la fait vibrer dans ses cellules. Définir quels chemins elle souhaite prendre.  Se connecter à l’autre, apprendre et s’amuser.  Mener à bien ses projets et avancer.

Pour que la femme puisse rayonner de sa propre lumière dans ses relations et dans le monde.

***

Et vous ?

Qu’est-ce qui vous a été transmis par les femmes de votre famille? Portez-vous des schémas familiaux en vous aujourd’hui?

***

Source de cet article : « Femme désirée, femme désirante« , de Danièle Flaumenbaum
Une référence en la matière écrite par une femme inspirante, que je vous recommande vivement.

Audrey Arène
Naturopathe & réflexologue


Voulez-vous en savoir plus sur la sexualité?

Je propose des consultations axées sur les troubles féminins (santé intime, gynécologie naturelle, sexualité, pathologies…). Je vous invite à prendre RDV pour trouver des solutions à votre situation.
Vous pouvez aussi me suivre sur le blog ou les réseaux sociaux pour plus de contenus à venir sur le sujet.


Plus d’informations