Candidose : que faire et comment la soigner naturellement? (1/2)

Dans cette 1ère partie d’article nous allons voir ce qu’est la candidose, ses causes et comment la repérer. Puis, dans la 2e partie, nous verrons comment y faire face et les solutions naturelles pour en venir à bout.

Introduction

Lorsque le Candida albican prolifère sur le long terme, la candidose s’installe et l’on se retrouve souvent démunis, avec des symptômes qui varient, et pour lesquels il n’est pas évident de faire le lien. Le diagnostic n’est pas facile à poser. La plupart des personnes concernées vont donc d’un médecin à l’autre et mettent souvent des années à mettre à un mot sur leur mal.

Qu'est-ce que le Candida albicans et la candidose ?

La candidose est une infection fongique causée par un champignon appelé le Candida albicans. 

Le Candida albicans est un champignon de type levure, qui est présent à l’état naturel dans notre corps (tube digestif, voies génitales, bouche…). Lorsque tout va bien, il est inoffensif et participe à l’équilibre bactérien de notre flore. Cependant, pour différentes raisons, il peut se multiplier à l’excès et entraîner un déséquilibre de la flore. Si cela dure dans le temps, cela va résulter en une candidose chronique dont il sera difficile de se débarrasser.

Il y a plusieurs types de manifestations d’un excès de Candida albicans dans l’organisme : la candidose digestive (au niveau de la flore intestinale), la candidose buccale (aussi appelée muguet buccal), les mycoses vaginales, les mycoses de la peau ou des ongles…

Quelles sont les causes de la candidose ?

  • Stress répété sur une longue période : cela a un fort impact sur l’équilibre de notre flore intestinale et sur notre système digestif au global. 
  • Système immunitaire affaibli, sédentarité…
  • Médicaments comme les antibiotiques, les corticoïdes, la pilule contraceptive…
  • Alimentation industrielle et raffinée : sucre blanc, pain blanc, pâtisseries industrielles, fritures, sodas, fromages…
  • Le port de vêtements serrés, la chaleur
  • La grossesse
  • Le diabète…

Comment attrape-t-on le Candida albicans ?

On ne peut pas “attraper” la candidose, elle ne se transmet pas et n’est pas contagieuse, puisque le Candida albicans est naturellement présent dans l’organisme.

La candidose n’est pas considérée comme une infection sexuellement transmissible. En cas de mycose vaginale chez la femme il est peu probable qu’elle la transmette à son/sa partenaire. Cependant, si l’infection continue à réapparaitre, le/la partenaire pourrait avoir également un traitement.

Comment savoir si on a la candidose ?

Les personnes atteintes de candidose intestinale vont souvent d’un médecin à l’autre, voire même chez le psychologue, pendant plusieurs années avant de pouvoir mettre un mot sur leur mal. Le diagnostic est difficile à poser pour les professionnels de la santé. C’est une maladie méconnue et pourtant courante. Il faut donc s’accrocher, bien se renseigner, s’entourer de ses proches, et prendre sa santé en main sur tous les plans (physique, mental, émotionnel).

Pour être sûr, il est possible de faire un dépistage de la candidose par analyses urinaires (test du M.O.U). Cela peut être coûteux. Renseignez-vous auprès de votre laboratoire d’analyses.  Il existe aussi un questionnaire clinique gratuit : cliquez ici.

L’alternative la plus simple et la moins chère est de repérer les signes du corps qui sont très parlants. Si vous avez un certain nombre des troubles ci-dessous, il est probable que vous ayez la candidose et vous pouvez alors dès maintenant mettre en place un protocole anti-candida au quotidien avec l’aide d’un naturopathe ou un médecin spécialisé en micronutrition.

Quels sont les symptômes d’un excès de Candida albicans ?

  • Douleurs digestives à répétition : colites intestinales avec gaz, ballonnements
  • Diarrhées, constipation, ou une alternance des 2
  • Fatigue chronique inexpliquée et troubles du sommeil
  • Forte attirance pour le sucre, le pain, l’alcool
  • Démangeaisons anales
  • Problèmes gynécologiques récurrents (mycose, infection urinaire, vaginite, brûlures et démangeaisons anales, diminution ou perte de la libido, règles douloureuses…)
  • Problèmes de peau : eczéma, psoriasis, champignons aux pieds, muguet buccal
  • Dépression, anxiété, maux de têtes, difficultés à se concentrer, sautes d’humeur 
  • Douleurs articulaires et musculaires
  • Lésions blanches crémeuses sur la langue ou l’intérieur des joues qui s’enlèvent lorsqu’on les gratte
  • Rougeurs, irritations du palais ou des gencives

En conclusion

Si vous suspectez une candidose après avoir lu cet article, je vous donne rdv pour la suite dans la 2e partie, afin de voir les solutions naturelles qui existent.

Audrey Arène
Naturopathe, réflexologue & conseillère en fleurs de Bach

Voulez-vous en savoir plus ?

Vous suspectez une candidose? N'hésitez pas à me contacter pour approfondir sur le sujet en question ou pour prendre RDV. Je serais ravie de vous accompagner !